Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

  • L'habit, le moine et le couillon

    Je cherchais depuis longtemps un nom pour ce blog, et c'est finalement dans l'actualité qu'il m'est apparu. En lettres de feu, si l'on peut dire. J'ai eu mon épiphanie en entendant parler de Barbarin dans l'actualité, et en regardant au soir le film Spotlight : un film passionnant et édifiant retraçant le combat de journalistes de Boston pour révéler l'immense scandale pédophile que cache l'Eglise, qui de par sa loi du silence et l'impunité qu'elle offre aux siens, en fait le lieu idéal pour les prédateurs sexuels.

    L'habit du moine s'est imposé ce jour-là. Quelle meilleure expression pouvait-il y avoir pour évoquer la capacité de notre société à faire l'impasse sur certains sujets, la capacité de notre société à se fier à la couverture, la capacité de notre société à se laisser berner, encore et toujours ? Il était au fond assez normal que je trouve le nom de ce blog dans l'actualité. Car c'est principalement d'actualité dont il va être question ici. Et notamment, du discours de ces experts auto-proclamés, qui prétendent trouver une solution aux problèmes de ce monde alors qu'eux-mêmes n'y ont jamais été confrontés. Certes, Socrate disait qu'il n'est pas besoin de faire partie de la plèbe pour la diriger dans le mieux de ses intérêts. Mais Socrate ne vivait pas si loin des réalités qu'il était incapable de les comprendre ; Socrate n'était pas du genre à dire qu'il ne comprenait pas comment on pouvait vivre avec moins de 10000 euros par mois (et il y a eu plus d'un politique pour le dire, ces dernières années) ; et les politiques actuels n'ont rien de Socrate : ils ne dirigent pas la plèbe au mieux de ses intérêts, mais en leur nom et leurs intérêts propres.

    Pour tout dire, je n'ai aucune idée de ce vers quoi ira ce blog. Mais c'est l'essence même d'une aventure, de ne pas savoir à l'avance. Nous verrons donc bien où nous mèneront nos réflexions. Alors, prêt pour retirer ses frusques au moine pour voir quel homme se cache en dessous ?