Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Un baptême de l'air à bord d'un avion de chasse

J'ai fait pas mal d'expériences bizarroïdes au fil des ans, mais aucune d'aussi hallucinante que celle-ci. Il y a peu, en effet, j'ai découvert ce qu'on éprouvait dans le cockpit d'un avion de chasse. Frissons garantis ! Cette expérience sidérante s'est déroulée à Pontoise. Ce jour-là, je suis allé à l'aéroport où j'ai rencontré Nicolas, le pilote, qui a commencé par m'expliquer à quelle sauce j'allais être mangé. Après ça, j'ai pu mettre ma combinaison de vol et aller sur la piste où m'attendait un étrange appareil à la queue bifide, un Fouga. L'appareil n'avait pas le look agressif d'un avion de chasse, mais a été employé par la Patrouille de France pendant presque 20 ans : il devait donc envoyer du pâté, en terme de sensations ! Je me suis installé dans la cabine, me suis mis à mon aise, et l'appareil a roulé jusqu'à la piste. Comment vous expliquer ce que j'ai ressenti lorsque l'appareil s'est retrouvé face à la piste, sur le point de décoller ? C'est ce qu'on peut ressentir quand on est enfant et qu'on se retrouve face au vide, sur le grand plongeoir. Multipliez ça par cinq et vous commencerez à vous faire une vague idée. Pourtant, les premières minutes, le vol s'est révélé assez inoffensif. Je ne m'attendais pas du tout à ça. Je n'ai pas ressenti l'accélération au décollage, et les premières minutes ont consisté en un simple vol à basse altitude. Bref, c'était assez calme, dans l'ensemble. Mais quelques minutes plus tard, le pilote a entamé les acrobaties aériennes, et là j'ai découvert le deuxième effet Kiss Cool tant attendu. Quand on a pris la première boucle, je me suis rendu compte à quel point ça allait être violent. Les acrobaties se sont enchaînées les unes après les autres, toutes plus violentes les uns que les autres. Les acrobaties n'ont pas duré longtemps, mais une fois revenu sur le tarmac, on aurait dit que j'avais couru sous le cagnard avec un sac rempli de briques : j'étais épuisé ! Je crois que je vais rêver de ce vol en avion de chasse à Pontoise pendant un moment.

Les commentaires sont fermés.